Bivouacs, eau et stations de vidange

Dans cet article, nous vous dévoilons toutes les astuces qui nous ont été utiles pour trouver des bivouacs, de l'eau et des stations de vidange pour notre camping-car.
Partager cet article

Les applications et sites internet utiles

Voici les applications et sites internet que nous avons utilisés durant notre périple pour nous aider à trouver des bivouacs (boondocking en anglais), trouver de l'eau et des stations de vidanges :

1- iOverlander : le top du top, de loin l'application la plus utilisée du voyage. Elle fonctionne sur un mode participatif, chacun géolocalise les bivouacs, les campings, les points d'eau, les stations de vidange etc... qu'il a trouvé. Nous y avons ajouté tous nos bivouacs et mis à jour ceux qui étaient déjà enregistrés. L'application peut fonctionner hors ligne si les cartes ont déjà été chargées sur votre appareil mobile. Des centaines de points GPS sont enregistrés.

2- VR Transit (version française) ou RV Transit (version anglaise) : nous avons utilisé ce site surtout pour trouver de l'eau et des stations de vidange. Les points donnés sont souvent dans des campings mais cela permet de repérer les moins chers. Nous avons préféré payer des petits campings excentrés (20-25$ aux USA) où nous avons passé une nuit tranquille, fait le plein d'eau et les vidanges plutôt que de payer des stations de vidange (10-15$ chez Flying J) et chercher encore un bivouac pour la nuit.

3- freecampsites.net : site internet qui donne de nombreux points pour camper gratuitement et légalement, notamment aux USA. Beaucoup d'adresses sont localisées dans les National forests et les BLM (Bureau of Land Management).

4- www.sanidumps.com : site internet permettant de trouver des stations de vidange. Malheureusement, cela ne signifie pas, comme en Europe, qu'il y aura aussi de l'eau potable à cet endroit. S'il y en a, c'est mentionné dans le commentaire du point que vous aurez repéré mais vous verrez qu'on trouve plus facilement à vidanger qu'à se réapprovisionner en eau. Nous l'avons trouvé peu fiable mais cela nous a dépanné de temps en temps.

5- Autres sites et applications : voici en vrac d'autres possibilités que nous avons très peu utilisées mais qui correspondront peut-être plus à votre mode de voyage ou à vos goûts : Allstays, Campendium, Park4Night.


Nos propres astuces de voyageurs

Lorsqu'on voyage en camping-car depuis quelques années, on a appris à repérer les endroits pour bivouaquer. Mais l'Amérique du nord n'est pas l'Europe et certains de nos repères ont été mis à mal sur le nouveau continent.

Il faut oublier les parkings de stations de ski qui nous accueillent souvent pour pas un sou en France. Lorsqu'il y en a, ils sont payants, chers et sans aucun services. Les parkings immenses autour des églises aux États-Unis sont des propriétés privées donc, à moins d'avoir l'autorisation expresse du propriétaire du lieu, nous n'avons pas le droit de nous y arrêter. Aux États-Unis, il est rare de pouvoir rester pour la nuit à proximité des terrains de sport. Les aires de services peu onéreuses ou gratuites pour camping-car que l'on trouve en France et en Europe n'existent pas outre-Atlantique.

Au fil du voyage, nous nous sommes donc adaptés. De façon générale, nous avons eu des bivouacs tranquilles au niveau des parkings situés :

  • aux points de départ des randonnées (trail head) en dehors des parcs nationaux ou d'état,
  • près des rampes de mise à l'eau pour les bateaux (boat ramp ou boat landing).

De manière générale, il est plus facile de trouver à bivouaquer à l'abri des regards. Dès l'instant où l'espace est peuplé, il y a beaucoup de panneaux d'interdiction. Ou même, on se fait expulser par la police alors qu'il n'y a aucune signalisation, comme cela nous est arrivé à plusieurs reprises dans l'est des USA.

Si ça vous tente, il est très souvent possible de rester pour la nuit sur les parkings de supermarché. La chaîne Walmart présente au Canada, aux États-Unis et au Mexique nous accepte presque toujours (sauf à New-York ou Miami par exemple ou les panneaux d'interdiction sont bien visibles). Pour les autres chaînes de magasin, il vaut mieux demander l'autorisation avant de s'installer sur leur parking qui reste une propriété privée. Mais même si cela dépanne bien de savoir qu'on aura toujours un Walmart pas trop loin au cas où, honnêtement nous avons détesté y dormir.


Les bivouacs et services par pays

1- Canada

Nous avons pu bivouaquer partout. Il y a très peu d'interdictions.

Les difficultés naissent lorsqu'on a besoin de se ravitailler en eau dans les provinces anglophones (Nova-Scotia et New-Brunswick) où nous avons fini par aller au camping pour avoir un robinet. On trouve quelques aires pour vidanger.

Au Québec, la vie est facile en camping-car. De nombreuses aires de pique-nique, appelées haltes municipales, offrent eau et vidange. Certaines communes proposent ces services au niveau de leur centre de retraitement des eaux ou près du garage municipal.

2- États-Unis

Il y a deux mondes différents : l'est et l'ouest. Et clairement, c'est beaucoup plus facile à l'ouest du pays dans tous les domaines : bivouac, eau, vidange.

A l'est, il est très difficile de trouver des services en dehors des campings ou des stations services qui font payer très cher la vidange et le plein d'eau. Nous avons souvent eu recours toutefois aux toilettes sèches qui parsèment le pays en de multiples endroits pour vider les eaux noires de la cassette des toilettes. C'est dans cette partie de notre voyage que nous avons le plus tirer profit des parkings des chemins de rando et des rampes de mise à l'eau pour les bateaux.

A l'ouest, c'est vraiment facile. Il y a la possibilité de camper, très souvent gratuitement, sur des espaces publics dans les National Forest et les BLM. Pas n'importe où toutefois mais sur des espaces délimités ; iOverlander et Freecampsite en recensent un grand nombre. Pour les services, les aires de vidange (dump station) et l'eau potable que l'on trouve dans les parcs nationaux sont souvent en dehors des campings et donc accessibles à tous. Elles ne sont pas toujours gratuites. Certaines stations services Maverick proposent vidange et eau potable gratuitement, surtout dans l'Utah.

3- Mexique

Il n'y a pas dans ce pays, d'immenses parkings comme on peut en voir chez ses voisins plus au nord. Il peut être difficile de se garer même pour faire des courses au supermarché. Il est audacieux de s'aventurer dans certains centres de villes et de villages avec un véhicule comme le notre et les routes secondaires sont vraiment souvent en très mauvais état. Donc il est plus difficile de trouver des bivouacs dans ce pays, en tout cas avec notre camping-car. Sûrement qu'avec un 4x4 plus petit et plus maniable, il aurait été possible de sortir des sentiers battus et de s'installer gratuitement pour la nuit à certains endroits.

Il est possible de s'arrêter au niveau des stations Pemex présentes partout au Mexique. Mais c'est aussi là que stationnent et redémarrent les poids lourds toute la nuit, donc ce sera un sommeil bercé par les ronronnements de moteurs et les alarmes sonores des marches arrières, avec l'odeur persistante des carburants de la station... Formidable ! Nous nous sommes très peu servi de cette solution.

Nous avons préféré nous rendre dans les petits campings recensés sur iOverlander, comme de nombreux autres Français. Ce sont les endroits où nous avons fait le plus de rencontres de voyageurs européens. La plupart du temps, nous avons mentionné le prix de la nuit pour 4 personnes dans l'application. Du fait que nous étions presque toujours dans des campings avec services, nous n'avons jamais eu de soucis de ravitaillement d'eau ou de vidange. Nous étions autonomes entre deux étapes. Mais il faut savoir qu'il n'y a pas de services de ce type en dehors des campings, parkings ou hôtels qui accueillent expressément les camping-cars.


Mention spéciale pour l'application iOverlander

Cette application est absolument formidable. Elle simplifie grandement la vie du voyageur et il est sûr qu'elle doit être d'un très grand secours dans des pays moins développés que ceux que nous avons choisi de visiter. Elle fonctionne sur le mode du partage, il est important que chacun apporte sa pierre à l'édifice...

Notre page sur Ioverlander ici. Cliquez sur Check - Ins et vous avez accès à tous les points que nous avons enregistrés pendant nos 11 mois de voyage (campings, bivouacs, garages, vendeurs d'accessoires pour camping-car, points d'eau et de vidange...). Cliquez ensuite sur le nom du point et s'ouvre la carte avec la géolocalisation.

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.