Dolce Vita en Italie du Nord

Du piémont italien aux joyaux de la Toscane en passant par les splendeurs de la côte ligure, trois semaines de découvertes au nord-ouest de l'Italie.
Juillet 2014
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Cette ville de plus d'un million d’habitants aux allures un peu austères abrite deux musées exceptionnels ainsi qu'un centre historique finalement assez agréable. Cette cité est immense et sa visite fait bien mal aux jambes. Heureusement, vous y trouverez le meilleur des remèdes au monde pour de longues marches : les glaces Grom, pour nous simplement les meilleures au monde. Rien que le fait d'y penser me donne envie d'y retourner sur le champ. N'oubliez pas non plus de faire un tour au marché de la Porta Palazzo. Tous les jours sauf le dimanche, la Piazza de la Republica est envahie par les étals des marchands. Vous y trouverez de fabuleux fruits et légumes à des prix défiants toute concurrence ainsi que des spécialités qui fleurent bon la gastronomie italienne comme l'huile d'olive, les focaccias, les charcuteries ou encore les fromages. Un vrai bonheur pour épicuriens !

Notre première visite nous mène au musée égyptien, qui est le deuxième du monde après celui du Caire. La collection présentée est splendide et la mise en scène très bien réussie. Un vrai régal pour les amateurs de l’Égypte des pharaons.

Pour conclure notre séjour turinois, comment ne pas visiter le musée de l'automobile inspiré par les fondateurs du géant turinois Fiat ? Il rassemble de superbes modèles de toutes les époques des premières voitures à vapeur du XIX° siècle aux dernières créations futuristes du XXI° siècle. Une vraie bonne surprise et une découverte intéressante pour tous même pour les non amateurs de grosses cylindrées comme nous.

2

Nos pas nous conduisent ensuite sur la Riviera di Levante, un morceau de côte méditerranéenne particulièrement charmant avec ses jolis petits villages, ses eaux aux couleurs changeantes et ses magnifiques petites plages ou criques qui attirent une clientèle souvent très huppée.

Nous faisons une excursion à la journée aux Cinque Terre depuis la Spezia en train. C'est le moyen de locomotion le plus pratique et le moins onéreux pour s'y rendre. Le temps est splendide mais les températures sont caniculaires. Dur pour les petits organismes de supporter cette chaleur, surtout avec la nuée de touristes qui visite ce site. Mais il est vrai que la découverte de ces cinq villages est magnifique. Le cadre entre terres escarpées et côtes déchiquetés est tout bonnement enchanteur et met particulièrement en valeur les cinq petits ports de pêcheurs qui constituent désormais un parc national. Il est aussi possible de le sillonner à pied par des chemins de randonnée à flanc de falaises mais au moment de notre visite, la plupart étaient fermés à cause d'éboulements ayant eu lieu lors des inondations de l'hiver précédent.

Le lendemain, nous partons cette fois-ci en bateau pour Portovenere. Cette petite ville cache en son sein un fabuleux secret : le plus délicieux pesto du monde, en tout cas le meilleur que nous n'ayons jamais goûté. Si vous aimez, n'hésitez pas une minute pour vous rendre à la Bottega del Pesto au coeur des ruelles du vieux centre. Un vrai délice pour les papilles !

3

Notre première étape en Toscane nous mène à Lucques, un véritable petit bijou qui mérite le détour tant son patrimoine est exceptionnel et sa visite passionnante. Ceint d'anciennes murailles datant de la fin du Moyen Age, cette ville nous a émerveillés avec ses magnifiques églises de marbres blancs aux façades si finement sculptées, ses ruelles aux maisons colorées et ses places pleines de vie.

4

Il s'agit incontestablement pour moi d'une des plus belles villes du monde. Nous y avons passé 4 jours très intenses en terme de visites. Car, même en se contentant des incontournables, le nombre de monuments et musées à faire est impressionnant. Heureusement, nous avions acheté la Firenze Card qui coûte cher (72€ pour 3 jours et un adulte+un mineur gratuit en 2014 - il semblerait que ce soit passé à 92€ en 2018 - dur dur l'inflation) mais permet d'accéder à tout le réseau de transport en commun et de rentrer dans la plupart des attractions majeures de la ville en coupe-fil c'est-à-dire avec un minimum d'attente. Quand on voit les files d'attente du Musée des Offices ou de la Galleria dell'Accademia qui serpentent sur plusieurs rues, on est bien content de passer devant tout le monde !

Nous commençons notre marathon culturel par le musée des Offices, un des plus grands du monde et qui met en avant le travail des artistes de la Renaissance surtout italienne mais aussi du reste de l'Europe. Ces anciens bureaux administratifs datant de l'époque des Medicis sont un écrin formidable pour ces chefs d’œuvre picturaux et donnent une idée de la splendeur de la ville durant cette époque fastueuse.

En sortant, nous en profitons pour jeter un œil sur le fameux Ponte Vecchio qui enjambe l'Arno depuis 1345. Son allure si originale lui est donnée par les nombreuses boutiques d'orfèvrerie qui le bordent et qui ont remplacé depuis le XVI° siècle les tanneurs et les bouchers qui y travaillaient jadis. Sa partie supérieure est traversée par le Corridorio Vasanario, un passage suspendu au dessus de la ville qui permettait aux Médicis de se rendre du Palazzo Vecchio, siège du pouvoir politique où ils régnaient en maître, au Palazzo Pitti, leur résidence située de l'autre côté du fleuve.

Nous passons ensuite sur la rive gauche pour visiter ce palais Médicis et finissons la journée dans les jardins de Boboli pour prendre le frais à l'ombre bienfaisante des arbres centenaires.

Le lendemain, nous attaquons notre journée par la visite de la chapelle Médicis où Michel-Ange en personne réalisa le cœur de l'édifice avec les fastueux tombeaux de la famille.

Nous poursuivons ensuite par une des œuvres majeures de cet artiste à la Galleria dell'Academia. En effet, ce petit musée vaut le détour, voire le voyage, pour y admirer le fameux David de Michel Ange. Une sculpture gigantesque de plus de quatre mètres réalisée dans un bloc de marbre auquel aucun artiste ne voulait s'attaquer à cause de ses nombreux défauts et qui finit, grâce au talent du maestro, par devenir un des symboles du génie de cet artiste hors du commun. On peut passer des heures à le regarder sous toutes les coutures afin de l'admirer pleinement.

Nous nous dirigeons ensuite vers le palazzo di Bargello qui accueille une des plus belles et plus grandes collection de sculptures gothiques et Renaissance d'Italie.

Nous filons enfin vers le cœur de la cité pour découvrir le Pallazo Vecchio où siégeait au Moyen Age le Grand Conseil des Cinq Cents. Comme le musée des Offices, ce palais donne une idée du rayonnement culturel de cette ville quand on voit la magnificence des lieux.

Juste en face du Pallazo Vecchio s'ouvre la Piazza della Signoria qui ressemble à un véritable musée en plein air.

Pour notre dernière journée sur Florence, nous attaquons la tournée des églises et autres cathédrales.

Pour débuter, nous nous rendons à Santa Croce dont l'immense nef accueille une multitude de tombeaux, dont celui de Michel Ange.

Nous revenons ensuite sur la Piazza del Duomo où trônent majestueusement trois chefs d’œuvre plus incontournables les uns que les autres.

En premier lieu, le Duomo lui même, cette immense cathédrale de marbre polychrome surplombée de sa gigantesque coupole, véritable prodige architecturale pour l'époque.

Attenant à cette dernière, le Campanile, cette tour élancée de plus de 82 mètres dessiné par Giotto au XIV° siècle.

Et enfin, le Baptistère, ce remarquable octogone coiffé d'une imposante coupole, orné de portes de bronze aux splendides décors et dont l'intérieur est tapissé d'incroyables mosaïques dorées.

Nous terminons notre séjour florentin par la visite de Santa Maria Novella, une jolie église parée de magnifiques fresques murales.

En partant de Florence, il faut absolument passer par la Piazzale Michelangelo, un belvédère qui surplombe la ville et permet d'en admirer toutes les merveilles.

5

Nous sortons de Florence par le Sud pour déambuler dans la région viticole du Chianti. Non seulement, les paysages sont magnifiques mais les petits villages qui s'y cachent sont tous plein de charme.

6

Notre étape suivante nous conduit à Sienne. Ses ruelles bordées de maisons ocres accrochées aux collines mènent à la fameuse Piazza del Campo, cette place en forme de coquille Saint Jacques jouxtée par le sobre Palazzo pubblico. Une pause s'y impose pour déguster une glace ... de chez Grom bien sûr.

Le plus bel édifice de la ville est sans conteste la cathédrale Santa Maria Assunta. Sa façade polychrome éblouit les visiteurs et l'intérieur révèle de pures merveilles. La plus célèbre d'entre-elles est son pavement composé de 56 panneaux de marbres visibles en partie par roulement afin d'éviter une usure prématurée.

Nous n'oublions pas de passer par la Libreria Piccolomini ouverte sur la nef centrale, qui révèle de magnifiques fresques et expose de superbes manuscrits enluminés.

7

En suivant la vallée de l'Elsa, nous visitons trois superbes village médiévaux.

Tout d'abord, Monteriggioni, qui offre un panorama à 360° sur la campagne environnante depuis ses magnifiques remparts.

Ensuite, San Gimignano, le Manhattan médiéval avec ses 15 tours moyenâgeuses qui symbolisent la puissance des seigneurs locaux de cette époque.

Et, pour finir, Volterra, cité séculaire cernée de remparts étrusques qui surplombent la superbe campagne environnante.

8

Longtemps, Pise, grande puissance maritime, fut la concurrente de ses voisines transalpines Gênes et Venise. Elle se para alors de monuments extraordinaires sur sa fameuse Piazza dei Miracoli.

Le plus célèbre d'entre-eux est sa fameuse tour penchée de 58 mètres qui, depuis le XII° siècle, fait l'objet de tous les soins pour éviter son effondrement. En effet, construite sur un sol de nature alluvial donc légèrement poreux, cette dernière s'incline dangereusement et a même dû être fermée plus de 10 ans dans les années 90 pour des raisons de sécurité. Maintenant stabilisée, elle peut à nouveau se visiter mais nous nous contentons de la voir depuis la place pour en admirer toute sa beauté ... et sa célèbre inclinaison.

La cathédrale juste à côté est un joyau de l'art roman pisan. L'impression massive de ce monument est compensée par l'extraordinaire finesse des décorations qui le parent.

Le baptistère, au bout de la place, est lui aussi grandiose avec ses 55 mètres de hauteur soit quasiment la hauteur de la tour penchée.

La dernière curiosité du site est le Camposanto, un cimetière qui ressemble plutôt à un immense cloître entouré d'élégantes arcades gothiques derrière lesquelles sont exposés de nombreux tombeaux d'époque gréco-romaines réutilisés au Moyen Age. Les fresques qui décorent cet édifice sont magnifiques et on a même retrouvé sur certains pans de murs les esquisses préparatoires de ces dernières que l'on appelle ici sinopies et qui sont exposées dans un musée adjacent.

9

Nous remontons depuis Pise la côte méditerranéenne pour faire un dernier arrêt à Rapallo. Nous faisons une excursion en bateau le long du Promontorio de Portofino pour débarquer sur ce village du même nom. Ce charmant port de pêche est devenu au fil des ans une étape incontournable des yachts de luxe. Nous, touristes moins fortunés, profitons pleinement de ce joli site dont la situation exceptionnelle au bord d'une crique aux eaux cristallines ravit les amoureux de nature et de jolis villages colorés.

10

L'Italie a définitivement tout pour plaire. Nous y avons adoré les grandes villes d'art qui regorgent de splendeurs, les petits villages qui ont conservé leur cachet originel, la côte d'une beauté saisissante mais malheureusement moins accessible que nos côtes atlantiques, la belle campagne vallonnée pleine de charme, et pour ne rien gâcher, une gastronomie fabuleuse accessible à tous et partout, autant sur les marchés, dans les épiceries et les grandes surfaces mais aussi dans de pittoresques petits restaurants sans prétention mais absolument délicieux. Nos trois semaines dans ce petit quart Nord Ouest du pays sont très vite passées et nous ont irrémédiablement donné le goût de revenir passer plus de temps dans ce cadre magnifique.

Votre circuit individuel en Italie, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires