L'Espagne Atlantique

Au cours de l'été 2013, nos pas nous mènent sur la côte nord de l'Espagne en voiture sur les terres des pèlerins de Compostelle.
Juillet 2013
17 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Port sur le déclin, la plus grande ville du Pays Basque s'est offerte une véritable renaissance avec l'arrivée du musée Guggenheim. Ouvert en 1997 sous l'impulsion du gouvernement basque, il symbolise les ambitions nouvelles de Bilbao. Merveille architecturale conçue par Franck O Gehry, il sert d'écrin à une partie des collections d'art moderne de la fondation Guggenheim.

Sur fond de modernisme, la ville conserve encore un centre typique avec ses petites ruelles et ses balcons ouvragés. S'y promener se révèle très agréable et donne une autre image de cette belle cité.

2

Cette côte rocailleuse et tourmentée propose de jolies étapes aussi bien pour les parents que les enfants.

La première nous mène à l'ermitage de San Juan de Gatzelugatxe, un petit monastère perché sur une presqu'île reliée au continent par un sentier taillé dans la roche. Un belvédère domine le site et donne un point de vue magnifique sur la côte .

Nous faisons ensuite notre visite annuelle dans un parc animalier, cette fois-ci au parc de Cabarceno, sur le site d'une ancienne mine de fer. Dans ce vaste espace, certains animaux bénéficient d'immenses enclos donnant l'illusion d'une "certaine" liberté à nos amis les bêtes.

Nous visitons ensuite Santillana del Mar, joyau médiéval magnifiquement conservé au cœur de la campagne cantabrique. Ce village permet aux touristes d'admirer des ruelles et des demeures telles qu'elles existaient au XV° siècle tout en profitant d'une profusion de boutiques et de restaurants d'excellente qualité. Au rendez-vous : sobao, quesada, anchois, chocolats, cabrales, cidre ... Un vrai régal pour les papilles !

3

Nous passons ensuite quelques jours dans les Picos de Europa, les plus hauts sommets de la chaîne de montagne cantabrique, situés à quelques kilomètres seulement de l'océan. Ce massif est entrecoupé de gorges profondes qui réservent quelques à-pics vertigineux.

Nous empruntons le défilé de la Hermida sur plus de 20 kilomètres. Cet étroit corridor est le royaume des vautours et réserve de belles vues sur les sommets environnants.

Nous nous lançons ensuite à l'assaut du Fuente De qui culmine à 1800 mètres d'altitude. Le départ se fait à 1000 mètres et nous gravissons ce terrible dénivelé en ... 3 minutes. Pas vraiment un exploit puisque c'est à bord d'un téléphérique que nous grimpons au sommet. A l'arrivée, de nombreuses et splendides balades s'offrent à nous et nous en profitons pleinement malgré une certaine fraîcheur matinale.

Nous poursuivons enfin par le défilé de Los Beyos, aux paysages très différents du précédent de par sa végétation et la forme de ses sommets.

Pour finir en apothéose, nous rejoignons la Costa Verde en passant par le mirador del Fito. Ce belvédère culminant à 629 mètres offre un époustouflant panorama à 360° sur la chaîne des Pics d'Europe ainsi que sur l'océan et sa côte accidentée.

4

Nous poursuivons notre périple sur la Costa Verde, dans la région des Asturies. Même en plein été, le paysage y est totalement verdoyant, d'où son nom.

Après une courte route à travers la lande, nous faisons étape au Cap de Peñas qui réserve de belles vues sur l'océan.

Le temps change vite sur cette côte et c'est sous un ciel nuageux que nous abordons le Cap Vidio, le jumeau ou presque du précédent.

Entre les deux, nous faisons une halte dans le charmant port de Cudillero, niché dans une jolie crique et accroché à flan de colline. Ses maisons y semblent étagées comme dans un amphithéâtre.

Nous finissons notre étape asturienne dans la banlieue d'Oviedo, aux sanctuaires du Mont Naranco. Cet espace conserve de magnifiques exemples d'églises préromanes dont les premières constructions datent du IX° siècle.

5

Nous empruntons pour notre trajet retour les chemins de St Jacques mais à rebrousse poil et pas à pied bien sûr, par manque de temps et surtout de motivation. Cette partie appelée communément le chemin français passe par deux villes absolument superbes : Leon et Burgos. Dans cette contrée aride et inhospitalière qu'est la région de Castille et Leon, ces deux étapes offrent un oasis aux pèlerins déjà bien éprouvés, grâce à ses richesses culturelles mais aussi gastronomiques.

A Leon,nous faisons le tour de l'imposante cathédrale du XIV° siècle et de ses splendides portails ouvragés. Puis nous déambulons dans la ville pour profiter de son charme, au fil des palais renaissance et modernistes et des sculptures urbaines de style contemporain.

Nous finissons enfin notre parcours à Burgos, où l'immense cathédrale écrase de sa masse et de sa splendeur le cœur historique de la ville. Ce chef d’œuvre du gothique flamboyant attire tous les regards ainsi que tous les visiteurs, pèlerins ou non.

6

En parcourant la partie est de cette côte atlantique espagnole, nous avons découvert un visage tout à fait différent du pays. La frange côtière y est tempérée, verdoyante et sauvage, tout le contraire de son pendant méditerranéen. La partie intérieure est, quand à elle, aride voire désertique surtout en ces mois d'été. Les grandes cités qui la jalonnent rappellent la place importante de l'église catholique dans ce pays de par ces imposantes cathédrales et sa tradition toujours bien présente du pèlerinage de Compostelle, même si ce dernier relève plus de nos jours du défi sportif ou du parcours initiatique et mystique que de l'accomplissement de la foi chrétienne. Entre les deux se dresse la magnifique cordillère cantabrique, barrière naturelle à l'origine des ces deux climats si différents. Pour ne rien gâcher, ces terres ont de fortes traditions culinaires qui ravissent les connaisseurs : du chocolat du pays basque au sobao cantabrique, des anchois de Santoña à la morcilla de Burgos, du Cabrales des Picos de Europa au cidre des Asturies. Et j'en oublie...

Votre circuit individuel en Espagne, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires